Une reprise économique à deux vitesses pour les plateformes digitales

Une reprise économique à deux vitesses pour les plateformes digitales

Uber, Kapten, Deliveroo, Just Eat, Airbnb, Booking : toutes ces plateformes (parfois appelées NATU pour Netflix, Airbnb, Tesla, Uber du nom des plus importantes plateformes digitales derrière les GAFA) affichent en général des taux de croissance à 2 ou 3 chiffres et « disruptent » les marchés des repas, des transports ou du voyage. Mais face à la crise, ces plateformes ne sont pas toutes égales et ne contribueront pas de la même manière à la reprise économique, dans un contexte où le PIB devrait reculer de 10% en 2020 selon la banque de France, menant ainsi vers une reprise économique à deux vitesses pour les plateformes digitales.

La livraison de repas (ex. Uber Eats, Deliveroo ou Just Eat), marché estimé à plus de 2 milliards d’euros est contributeur net à la croissance : après avoir enregistré une chute de “seulement” 32% pendant le confinement, ces acteurs dépassent aujourd’hui leur niveau de 2019 de 33%.

Les Taxis & VTC (ex. Uber ou Kapten), marché estimé à près de 1 milliard d’euro, ont connu une forte chute pendant le confinement (-89% en moyenne) et sont toujours 17% en-dessous de leur niveau de 2019, malgré le déconfinement.

L’industrie du voyage, marché estimé à plus de 5 milliards pour les seules plateformes digitales (ex. Airbnb, Booking) est un des secteurs qui participent le plus aux prévisions de ralentissement économique : à l’arrêt pendant le confinement (-83%), ses résultats, bien qu’encourageants avec notamment une hausse de réservation en France, restent aujourd’hui encore 24% en dessous du niveau attendu.

Si on regarde au-delà des frontières françaises, on observe des tendances similaires. Par exemple au Royaume-Uni où les Taxis & VTC sont toujours 59% en dessous de leur niveau de 2019, alors que La livraison de repas à domicile est toujours en forte croissance : bien qu’en léger recul en début de confinement, on observe en moyenne une augmentation de 6% des commandes sur l’ensemble de la période de confinement et est aujourd’hui 39% au-dessus de son niveau de 2019.



Méthodologie : Nous avons étudié les ventes effectuées en ligne en France, avant retour et annulation. Notre panel compte plus de 500.000 consommateurs actifs.

A propos de Foxintelligence : Foxintelligence.io est l’outil #1 de market intelligence sur le e-commerce, basé sur le premier méga-panel de consommateurs en Europe. Nous aidons les entreprises du e-commerce à prendre de meilleurs décisions stratégiques, en fournissant à leurs équipes les informations les plus récentes sur leurs ventes et leur marché.

Partager